Une photo comme dans un rêve : Sergio PESSOA

sergio pessoa

 Sergio PESSOA

Making of : Jeux de la Francophonie

La photo nous fait parfois des cadeaux inespérés. Cette photo a pour moi un goût d’éternité. Comme suspendue dans le temps, elle symbolise toute la considération que j’ai pour un grand judoka, jamais épargné par les blessures.  Au-delà de son palmarès, il a surtout des valeurs humaines magnifiques : Sergio PESSOA.Cette photo a été réalisé sans trucages, retouches ou autre artifices numériques. Comme vous le savez maintenant, je ne recadre jamais mes photos ni ne les retouche par définition. La photo elle est bonne ou pas, c’est tout.

En fait les Jeux de la Francophonie se sont passés à Nice. Pour le judo c’était dans la salle de spectacle Nikaia. L’avantage d’être là bien avant tout le monde, c’est que j’ai pu m’imprégner de l’atmosphère du lieu, sereinement. Et rapidement, j’ai compris tout l’intérêt que j’avais à faire, comme d’habitude, exclusivement du noir et blanc. Le noir dominait le lieu du sol au plafond. Mais surtout il y avait une estrade comme pour les JO de Londres. Un pied de nez du destin en quelque sorte…

Sur-motivé, j’ai expérimenté beaucoup de nouveaux plans. Et cette estrade m’a permis de m’abaisser légèrement pour créer un cadre tout autour de Sergio le futur vainqueur du tournoi, et le valoriser comme il le mérite tant !

Mais le plus important pour moi c’est que rien ne sera plus jamais comme avant. Mes rapports de travail avec les judokas ont changé de dimension. La confiance qu’ils m’accordent désormais, me permet d’avoir avec eux une proximité dont je n’aurai jamais osé rêver…comme cette photo en somme !

Emmeric LE PERSON

Print Friendly

3 réflexions au sujet de « Une photo comme dans un rêve : Sergio PESSOA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *