Février 2012 : la photo qui a changé ma vie

munkhzaya tsedevsuren

Munkhzaya TSEDEVSUREN – MGL au  GRAND SLAM PARIS 2012

Juillet 2016 OULAN BATOR, je sors du restaurant après avoir passé plus de 5h à table, invité par Munkhzaya et son mari Khaliun BOLDBAATAR. Sans  la complicité de Tuvshee Mendee, la traductrice officielle de la fédération mongole, on n’aurait jamais vécu ce moment intense qui restera gravé à jamais dans ma mémoire. Un vide vient d’être comblé après 4 ans d’attente mutuelle. Lire la suite

Pour moi rien n’est plus photogénique qu’une femme en judogi.

tserennadmid tsend ayushTserennadmid TSEND-AYUSH – MONGOLIE

Mais c’est un paradoxe !

On le pratique avec une veste trop grande et un pantalon trop ample. On est bien loin des défilés de modes avec ce « costume » (comme on dit au Québec) qui nivèle toutes les morphologies. Le judo ne fait aucune concession, on le pratique sans artifice, sans maquillage et sans bijoux. Lire la suite

Munkhzaya TSEDEVSUREN : mère et athlète accomplie

munkhzaya tsedevsuren (13)

Munkhzaya TSEDEVSUREN

2 ans de coupure

La vie de judoka de haut-niveau n’est qu’une parenthèse dans la vie. Il faut en avoir conscience pour apprécier l’instant présent et relativiser ses échecs. Munkhzaya l’a bien compris. On se souvient de sa victoire contre Gévrise EMANE en quart des JO de Londres. Mais elle échoua en place de 3 contre la japonaise UENO. Finir au pied du podium olympique c’est voir un rêve se briser. Mais elle a décidé de s’écouter et de laisser parler ses envies. Elle a fait une coupure de 2 ans, le temps nécéssaire pour donner naissance à sa fille et la guider dans ses premiers pas. Résultat ? Lire la suite