Ugo LEGRAND : le judo libre

ugo legrand

Sur les chaînes d’infos en continue, la nouvelle est tombée : Ugo LEGRAND est éliminé au 2ième tour des Championnats du Monde, c’est un échec… Un échec ? Comment-çà un échec ?

ugo legrand(2)

L’info « kleenex »

D’abord le concept même d’information en continue est un non-sens ! L’information , c’est un événement relaté avec un minimum de recul et d’analyse. Alors afficher l’information comme les cours de la Bourse, c’est le drame de notre époque. Tout devient froid et aseptisé, déshumanisé, aussi vite oubliée que diffusée, c’est le royaume de  « l’info  kleenex » en quelque sorte.

ugo legrand(3)

68 combattants pour 51 nations

Alors prenons le temps de l’analyse. Un championnat du Monde en -73 c’est 68 combattants répartis en 4 poules pour 51 nations représentées ! Le décor est planté . Sortir de poule est déjà en soit une performance. Effectivement Ugo est sorti au deuxième tour, battu par un inconnu, le Nord-Coréen Kuk Hyon HONG . Sauf que ce judoka va aller jusqu’en finale !! Il perdra contre le japonais Riki NAKAYA. Donc perdre contre le futur vice-champion du Monde çà n’est pas non plus déshonorant. Et les autres cadors de la catégorie me direz-vous ? 

ugo legrand(9)

Une journée de dingue

C’était une journée de dingue , à rendre chèvre un bookmaker anglais ! EDMONT  « le hollandais-volant », la bête-noire d’Ugo, est aussi sorti au 2ième tour. ONO champion du Monde en titre, est lui sorti en 8ième, et non-repêché ! Finalement le seul qui confirmera son statut, sera le japonais Riki NAKAYA médaillé d’argent aux JO de Londres. Il remporte un titre au bout de la catégorie la plus dense et variée qui existe, même devant celle des -81. Car morphologiquement, c’est la forme de corps la plus courante, à travers la planète, pour un homme.

ugo legrand (5)

L’avenir pour Ugo c’est quoi ?

Il l’a souvent répété dans ses interview, 2016 doit être l’année qui parachève une carrière exceptionnelle par le titre olympique sur les terres sud-américaines qu’il aime tant. Mais pour y arriver, il sait que la marge maintenant est plus fine qu’auparavant. N’oublions pas qu’à chaque sortie de grand championnat, il est revenu soit avec le titre soit avec une médaille. Et ce depuis qu’il est junior ! Un cas unique dans le judo masculin français…à part Teddy évidement ! Il lui reste 2015 pour être sur le toit du Monde ! Il ne commettra pas 2 fois la même erreur tactique, d’avoir voulu gérer trop tôt les premiers tours. On se rend compte que maintenant l’intensité des championnats du Monde se rapproche des Jeux Olympiques. L’enjeu est décuplé, et l’écart entre les nations s’est encore réduit. La préparation se professionnalise à tous les niveaux, sur
tous les continents, avec notamment les regroupements continentaux réguliers.

ugo legrand(6)

En cadet à l’INSEP !

Ceux qui se demandent encore pourquoi Ugo sort si peu et ne trouve son summum que dans les grands événements, il ne faudrait pas oublier une donnée : il fait partie de cette génération exceptionnelle qui est entrée à l’INSEP …en cadet ! On n’a pas renouvelé l’expérience depuis. Il a donc déjà si jeune : 10 ans de haut-niveau ! Quand on sait que c’est dur de faire une olympiade pour un judoka…

ugo legrand(7)

La concurrence française : sa chance ! 

Il le sait maintenant, il va devoir sortir un peu plus pour au moins 2 raisons . D’abord pour la course à la ranking-list : avec un zéro pointé par rapport à son statut de vice-champion du monde de l’année dernière, il va chuter au classement. Ensuite la concurrence française est de niveau mondiale pour moi, déjà pour certains , bientôt pour d’autres: Pierre DUPRAT, Florent URANI, Jonathan ALLARDON, Arthur CLERGET. Ils ont tous faim, mais dans une saine concurrence, c’est la force de ce groupe. Ils ne pensent qu’à la place de numéro 1, susceptible d’avoir le sésame pour le JO de RIO en 2016. Rien que pour çà, ne comptez pas sur Ugo pour se relâcher ! Il n’a pas envie de voir son rêve se briser comme pour « Benji » DARBELET, écarté en 2 ans pour aller au JO de Londres par…Ugo himself ! Pour l’histoire sachez que c’est « Benji » déjà éliminé, qui a remobilisé Ugo après sa demi-finale des Monde perdue à Paris en 2011. Ce fut un geste chevaleresque énorme.

ugo legrand (8)

Stéphane FREMONT patron de l’équipe de France masculine et Daniel FERNANDES de l’USO autour d’Ugo pendant les Championnats d’EUROPE 2014

Pourquoi changer ?

L’intelligence de Stéphane FREMONT en Equipe de France est de responsabiliser les athlètes. Il sait qu’une olympiade c’est long et que la vie d’un judoka de haut-niveau est impitoyable. Alors donnons-nous le maximum d’atouts de notre côté pour y arriver dans la convivialité ! Ugo est un génie. Au sens large du terme, pas uniquement au judo. Car le judo n’est jamais que le reflet de votre personnalité. On ne triche pas avec le judo et surtout pas à ce niveau d’exigence. Dany FERNANDES s’est retrouvé en Ugo et c’est pour cela qu’il lui prévoit toujours des espaces de liberté en incluant chaque année des destinations de stages et de tournois très loin des sentiers battus, avec une prédilection pour l’ Amérique du Sud. La formule marche car elle est à l’écoute de la personnalité d’Ugo. Il le sait et il le leur rend bien, les résultats sont là pour le prouver sur la durée. Alors un échec en RUSSIE ? Non une re-mobilisation qui va lui permettre de revenir plus fort en 2015 pour 2 raisons. Obligé de sortir plus souvent cette saison qui commence, il va prendre goût aux Tournois sans s’en rendre compte et en gagner pour mettre les choses au point. De ce fait il aura tous les atouts en main pour être champion du Monde en 2015. Et finir en beauté avec le titre olympique en 2016 à Rio !

ugo legrand(4)

Ecoute-moi Ugo : surtout ne change rien !

Emmeric LE PERSON

 

 

Print Friendly

5 réflexions au sujet de « Ugo LEGRAND : le judo libre »

  1. Bonsoir Emmeric

    Merci pour ce bel article ! Des explications claires et une analyse pertinente qui permet à des amateurs de judo (non compétiteurs) de prendre du recul sur un résultat.
    Une fois de plus les photos qui illustrent l’article sont magnifiques…mais là c’est une habitude bien sûr.

    Bravo et au plaisir de lire le prochain article

  2. N’ayant pas pu suivre ce championnat…..me voilà « rassuré » pour Monsieur Legrand. J’ai eu l’occasion de le « rencontrer »…..humain, abordable, respectueux….et quel plaisir de le voir mener une après-midi découverte dans un club ! Un grand Monsieur ! Et, comme d’habitude, article clair et fouillé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *