Rodolphe LEGRAND : l’artiste humaniste

rodolphe legrand

Rodolphe LEGRAND 5ième Dan de JCGQ Grand Quevilly

Avant d’être martial le judo pour moi est un art. Surtout lorsqu’il est porté par des hommes libres. Ceux qui sont en dehors du sérail, passionnés et humanistes. Je n’en n’ai pas croisés beaucoup.Je peux les compter sur les doigts d’une seule main. Mais il y en a un qui a ce petit supplément d’âme, cet artiste né : Rod.

Lire la suite

André ALLARD : la passion de la transmission – 2ième PARTIE – le prof de judo

andré allard(2)

André ALLARD 5ième DAN : cours des babys à JUDOVILLEFRANCHE(12)

Pour toi la passion c’est le moteur de la transmission ?

Personnellement, je suis à fond tout le temps et j’aimerais parfois que tout le monde soit aussi. Il faut qu’il se passe quelque chose lors d’une relation. Et sur le tapis forcement, je suis en relation avec les enfants, ou les adultes ou les autres catégories d’âge. Dans la transmission, il faut qu’il se passe quelque chose .Il faut donner des infos pour créer chez l’autre une sensation. Et c’est génial ! Je me fais des cadeau aussi. Il n’y a pas que la générosité dans l’enseignement il y a aussi une part d’égoïsme aussi. Lire la suite

André ALLARD : la passion de la transmission – 1ère PARTIE- le haut-niveau

andre allard

André ALLARD 5ième DAN

Il me tenait à cœur de démarrer cette nouvelle chronique INTERVIEW par une personne dont l’avis compte pour moi. Mon senseï à Judovillefranche(12) : André ALLARD. Notre parcours de judoka est balisé de rencontres humaines formidables. Celle-ci se justifie à chaque semaine. Cette interview se fera en 3 parties. Pour votre confort de lecture..et aussi pour vous laisser le temps d’apprécier comme moi j’espère … le personnage.

Le judo s’est imposé à toi naturellement ou ce fut laborieux ?

Le judo çà été facile, pas techniquement parlant, mais facile d’aimer çà oui. J’ai démarré à 7 ans. Je suis tombé amoureux de mon prof de judo et l’activité elle me plaisait à fond :Combattre çà m’allait bien. Lire la suite

Cheyenne MOUNIER : en route pour 2016 !

cheyenne mounier  (4)Cheyenne MOUNIER

Connaitre les judokas c’est pouvoir les suivre à leurs débuts. L’Europa Cup juniors de Lyon est aussi là pour çà. Parmi mes attentes, il me tardait de voir une judokate en action. Avec un prénom de guerrière qui lui colle si bien à la peau : Cheyenne, on ne pouvait espérer moins qu’une belle prestation. Je n’ai pas été déçu ! Lire la suite