Marine ERB : la force du ne-waza…mais pas que !

marine erb (9)

Marine ERB championne de France juniors 2014

Aux Championnats d’Europe

Aujourd’hui à Bucarest, Marine va combattre aux Championnats d’Europe juniors 2014. Cette génération est exceptionnelle, chez les filles comme chez les garçons et j’aurai au fil du temps, l’occasion d’en reparler ! Mais là, je voulais mettre en avant Marine, une « + » comme on dit, dont la science du judo au sol lui réserve une carrière que personne n’a eu en France dans cette catégorie. Pourquoi une telle assurance me direz-vous ?

marine erb (3)

Marine ERB dans ses oeuvres

L’héritière

Elle est la digne héritière d’Anne-Sophie MONDIERE la tacticienne et d’Emilie ANDEOL la battante. Pour moi elle en est la synthèse avec ces plus qui font toute la différence, une mobilité, une force et une science du judo qui n’a pas d’équivalent dans l’histoire française de la catégorie pour son âge. Comme Anne-SO, elle fait partie des poids plumes de la caté. Rien de péjoratif dans mon propos, c’est juste une réalité, et la chance que le judo permet à tout le monde de s’exprimer jusqu’au plus haut-niveau, quelque soit sa morphologie. Et çà c’est formidable ! Elle doit donc miser sur une intelligence et une vivacité supérieures à ses adversaires, qui  pourront parfois lui opposer jusqu’au double de son poids chez les seniors. Cependant comme Emilie, elle a une force naturelle qui lui donne un kumikata surpuissant. C’est à mon avis le profil type de l’avenir du judo féminin chez les « + ».

marine erb (11)La condition physique

Ce qui m’a épaté dans les combats de Marine, c’est vraiment cette science de la liaison debout-sol et qui enchaîne toujours avec une séquence de ne-waza. On sent chez elle une jubilation ! Ce moment de cardio est terrible quand on le subit, et dans cette caté il vaut mieux dominer que subir . Alors je cherche un équivalent , un repère chez les séniors qui pourrait donner un aperçu du judo au sol qu’elle pratique. A part peut-être Marie-Suelen ALTHEMAN quelquefois et les japonaises parfois, je ne vois pas.

Ayez bien conscience qu’elle est jeune, que le temps joue pour elle : Marine ERB .

marine erb (22)

Emmeric LE PERSON

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Marine ERB : la force du ne-waza…mais pas que ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *