Katherine CAMPOS : la joie de vivre de la génération 2016


BSC_9065-001

Katherine CAMPOS

Le choc des classes

Le Brésil aussi beau soit-il ne pourra pas encore effacer ce choc des classes sociales. Je vous invite à lire le dernier article sur le blog de Florent BOUTEILLER Au Tapis, écrit par Olivier REMY, sur Rafaéla SILVA. Mais çà commence à bouger dans les grandes métropoles, avec cette classe moyenne qui monte en puissance. Les dernières manifestations contre le coût de la vie ont ébranlé le pays. Katherine elle, n’a jamais eu à se battre pour vivre. Un autre destin, mais avec le judo en commun, qui au Brésil a le pouvoir d’unifier cette société bien plus encore que le football, c’est çà la force de la séléçao. Je vous explique.katherine campos 2

Le judo fédérateur

Le foot est ludique avant tout. C’est le ballon qui sert de transmission de la fraternité par les passes que l’on se fait. Mais çà reste distant. Au judo les rapports se vivent au plus profond de soi. On n’a pas le choix, on se saisit par le judogi, on se mesure physiquement, on échange. Et là même, si on est au départ de 2 univers différents, à la fin on se respecte on se comprend et les barrières tombent, forcement. A titre individuel pour moi c’est plus fort car la démarche est physique, intense et individuelle.

 

BSC_9141-001

 Katherine CAMPOS vs Hannah MARTIN 

20 ième mondiale

Katherine est bien née.  Elle rayonne au quotidien, et ses yeux en amande légèrement bridés se fendent en un large sourire spontané et lumineux. C’est la joie de vivre sur le tatami. La rage n’est pas son moteur. C’est une leader positive pour cette génération 2016. Elle vit la concurrence comme un enrichissement. En une saison elle est devenue la n°1 brésilienne en -63 avec le 20 ième rang mondial, çà n’a rien du hasard. Et elle est en concurrence pour le leadership du continent américain avec sa rivale, mais néanmoins amie, Hannah Martin.

 

BSC_8363-001

Flamengo

Je la revoit encore à Buenos Aires par 5° dans la salle au début de la compétition, se marrant avec son bonnet et son éternelle joie de vivre. Ce jour-là elle a gagné : respect ! Détachée de la Marine, elle consacre sa vie au Flamengo. Elle s’entraîne au quotidien par… Rosicleia CAMPOS, qui est pour moi LA référence mondiale du coaching en judo.

BSC_6588

Mondiaux à Rio en prépa pour 2016

C’est vrai que pour l’instant elle a du mal à concrétiser en dehors de son continent tout le potentiel qu’elle a. Pour l’instant seulement…C’est vrai que l’apprentissage est rude en Europe ou en Asie. Mais ne vous y fiez pas trop, RIEN n’entame son optimiste et sa confiance en elle. Elle sera à Rio en 2016 c’est sûr. Et déjà la semaine prochaine pour ses 1er Championnats du Monde seniors elle démarre à RIO. C’est comme un signe, d’une préparation qui annonce une grande apothéose dans 3 ans à la maison. La semaine prochaine elle aura une réelle chance de médaille car la foule va la porter au plus haut au Maracanazinho !

katherine campos

Emmeric LE PERSON

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *