4 réflexions au sujet de « HAIKU-DO : huit »

  1. Je découvre un travail superbe en photos et en texte. Auréole de sensualité de tendresse et de quiétude.

    MERCI à VOUS DEUX

    ALAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *