Axel CLERGET : lettre à un champion

axel clerget

Axel CLERGET

Cher Axel,

Oui c’est un article qui va se démarquer dans mon blog. Mais c’est aussi une urgence que je pressens face aux blessures d’épaule et de poignet qui viennent de t’arriver. Cela va j’espère t’inciter à revenir plus vite et …encore plus fort Axel !BSC_7934-001

Axel et Francis CLERGET

Je me suis vite rendu compte que çà n’avait pas de sens de faire un article pour te faire connaître au monde du judo. Rien que ton nom de famille permet déjà grâce à ton père Francis de situer le haut niveau de technicité de ton judo.

Tu as le temps

Le résumé d’une carrière ne se résume pas à la ligne de palmarès pour moi. C’est tellement réducteur et déshumanisé. C’est plutôt à l’empreinte que laisse un athlète dans sa famille sportive une fois qu’il est parti. A l’image d’André ALLARD dont le palmarès, champion d’Europe par équipe, n’a pas eu la dimension de son talent. En concurrence avec une génération incroyable mais qui pour tous, reste un des plus beaux techniciens ayant jamais foulé le tatami de l’INSEP.  Toi ,tu as encore le temps Axel, pour y remédier.

axel clerget (2)

Ta ceinture c’est ton étendard

Regarde ta ceinture , à seulement 26 ans elle est aussi usée qu’un vieux 5ième dan. Tu ne ménages jamais ta peine toi le perfectionniste. Et ta culture du judo total acquise à Marnaval-St Dizier va l’user jusqu’à la corde. C’est ton étendard et çà force le respect.

axel clerget (4)

une condition physique hors-norme

-90kg le bon choix

Oui tu n’as pas réussi à représenter la France aux JO de Londres en -81 malgré tous tes efforts. Mais ta lucidité l’a emportée en faisant un bilan lucide : trop de régimes, caté au judo trop rapide pour de trop petits gabarits pour toi. Tu as alors un choix qui est une évidence : monter en -90. Qu’on ne s’y méprenne pas, c’est la catégorie des « golgothes » qui sont au naturel des -100. Ils sont pétris de muscles et de puissance. Tu deviens de fait un « léger ». Mais tu es un homme de défi et tu sais que tu as pour toi un atout maître : une condition physique hors-du-commun, un « coffre » comme on dit. Toi qui n’hésite pas à t’échauffer aux élastiques à l’aire d’échauffement d’une grand compétition. Tu peux me croire çà marque les esprits de tes futurs adversaires.

axel clerget (2)

CLERGET – IDDIR : 1er tour France 2012 -90kg

La ranking-list ? c’est pour les autres

Ton défi est de taille car en partant de zéro tu dois remonter dans la ranking-list et avoir un tirage plus favorable. Mais quelque-part tu t’en moques, tu t’en délectes même. Pour être champion il faut de toute façon battre tout le monde c’est sûr.

BSC_8776

c’est juste une pause Axel

Ta blessure c’est une prise d’élan pour les JO de 2016

Ta double blessure c’est une pause Axel, prend la comme une respiration, une prise d’élan. En plus tu vas pouvoir préparer le plan, la théorie, la biblio et les annexes de ton mémoire de fin d’études de kinésithérapeute, qui évidement sera autour du judo. Avec ton statut de haut-niveau et ton degré d’exigence il aura fallu 7 ans ! chapeau-bas Axel. On a tous hâte de te voir libéré de tes exigences professionnelles, pour te consacrer entièrement à ta carrière de judoka. Et à l’image de Loïc PIETRI qui est le récent champion du Monde de Rio en -81, revoir son planning d’entraînement, l’alléger pour le faire mieux, écouter son corps en somme.

axel clerget (6)

Pour bien que tu visualises tout le potentiel exceptionnel que tu as, je met à disposition la vidéo du Grand-Prix Düsseldorf 2013 contre le monument  Ilias Iliadis. Je sais tu as perdu ce combat, mais ton panache et ton talent ont ce jour-là époustouflés plus d’un, à commencer par Ilias lui-même. Ce jour-là ce fut un cap , tout comme ton 1er tour au championnat de France 2012 quand tu as battu Alexandre IDDIR. Cette vidéo pour moi résume la justesse de ton choix Axel.

Pour moi  le futur leader mondial des -90 c’est toi Axel.

Bien à toi Axel.

Emmeric LE PERSON

 

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de « Axel CLERGET : lettre à un champion »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *